Nos parrains ne sont pas juste des hommes. De part leurs personnalités humaines et des valeurs qu’ils représentent au quotidien.
Nous sommes très fiers de vous faire découvrir la belle personne qui nous rejoint en tant que parrain, bienvenue aussi à Wahida sa compagne qui a les mêmes valeurs humaines !!! Lemaire Marilyn.
Bonjour,
Je m’appelle PRUNGNAUD Thierry, j’ai 65 ans, je suis l’ainé d’une fratrie de 7 enfants.
J’ai effectué mon service militaire en 1976, au 57ème Régiment d’ Infanterie….. au Camp de Souge (Bordeaux), à l’issu, j’ai fait une demande pour intégrer la gendarmerie, j’ai débuté à l’EPG au Fort de Charenton à Maison Alfort. Au terme de cette année, j’ai été muté au 1er Régiment d’Infanterie de la Garde Républicaine de Paris durant 3 années. Je faisais partie des équipes commandos de la garde ce qui m’a permis de préparer les tests d’entrée au GIGN, que j’ai su relever avec brio, puisque j’ai terminé 3e. J’ai ensuite rejoint l’équipe du GIGN en 1980, dans laquelle je suis resté 18 années.
Ma première intervention me marquera fortement, car je fus désigné, par le Capitaine Barril comme tireur pour neutraliser un forcené, c’était à Deyvillers dans les Vosges. S’en est suivi de nombreuses interventions, en 1994 j’ai participé, à L’Opération Turquoise (au Rwanda), dirigée par le COS, certaines images insoutenables me hantent encore aujourd’hui, j’ai d’ailleurs co-écrit un livre : « SILENCE TURQUOISE ».
Le 26 décembre de la même année, j’ai participé à la libération des 173 passagers pris en otages par 4 terroristes lourdement armés, du GIA, sur l’aéroport de Marseille-Marignane. J’ai été le premier à pénétrer dans l’airbus 8969 d’Air France par la porte avant droit. Durant cet assaut et après avoir neutralisé 3 des 4 terroristes ; je fus grièvement blessé, cette intervention mettra prématurément un terme à ma carrière au sein du GIGN, et rayé des cadres en juillet 1998.
Le scénariste Julien Leclerc a écrit le film L’ASSAUT, Vincent Elbaz campe mon rôle.