LA VOIX DU GENDARME. (Avec leur aimable autorisation pour diffusion)
Marilyn LEMAIRE, Présidente des Gendarmes de cœur était l’invitée du mois du N° 5 du magazine «La Voix du Gendarme».
Nous publions l’interview complet de notre Présidente, uniquement maintenant, car des délais de publication justifiés ayant été demandés.
Marilyn LEMAIRE, épouse d’un Capitaine de Gendarmerie, est mère de 4 enfants. Adjointe de sécurité dans la Police Nationale pendant 5 ans au commissariat de sécurité publique de Roubaix, cette Cht’i de 43 ans a ensuite été Sapeur-Pompier volontaire au centre de Secours de GRAVELINES (59).
Elle s’est rapidement orientée vers le bénévolat: Fédération française de sauvetage et de secourisme; maisons de quartiers (cours de gym douce et gym tonic pour des seniors) chargée de communication au Secours Populaire.
Surtout, Marilyn a été déléguée du Nord, Vice-Présidente et maintenant Présidente de notre association, depuis bientôt trois ans.
Qui sont les Gendarmes de Cœur ?
Ce sont des hommes et des femmes altruistes, guidés par de belles valeurs d’entraide et de partage, intervenant dans les moments difficiles et parfois les plus douloureux de la vie, sans porter le moindre jugement. Ils viennent en aide rapidement, quand c’est possible, parfois plus tard dans le cas de situations complexes qui évoluent et méritent toute notre attention.
Faut-il être adhérent pour être aidé ?
Le mode d’adhésion a changé depuis un peu plus de deux ans. J’ai tenu à ce que les civils qui en expriment la volonté puissent adhérer à l’association afin de permettre à nos concitoyens de découvrir qu’avant d’être Gendarmes, ces militaires sont des hommes et des femmes, des parents, des époux, des épouses, eux aussi confrontés aux affres de la vie, au même titre que n’importe quelle autre personne. Ce lien Gendarmes civils est très important.
Quels sont les critères pour bénéficier d’une aide de Gendarmes de Cœur ?

Il est évidemment préférable qu’un Gendarme qui nous sollicite soit adhérent. Mais, bien franchement, faut-il attendre de recevoir une cotisation annuelle de 15 € pour venir en aide à une famille au moment où elle est frappée par la maladie, le handicap ou, pire encore, un décès. Nous sommes en lien étroit avec les « maillons humains » (échelons sociaux) de l’Institution, en l’occurrence les assistantes sociales. Elles œuvrent au plus près des familles, connaissent bien leurs difficultés et nous permettent de les aider le plus justement possible.
58 familles aidées et 165 000 € accordés
Quelles sont les actions réalisées en 2019 ?
Comme en 2018, il y a eu des aides pour des aménagements de véhicules permettant de transporter des enfants handicapés dans de bonnes conditions. Nous avons accordé des aides pour du matériel lié au handicap, accordé des aides financières après des décès d’enfants, d’épouses, de Gendarmes. Depuis que je suis présidente, nous avons aidé 58 familles et accordé plus de 165 000 € d’aides.
Quels sont vos objectifs en 2020 ?
Nos objectifs sont identiques pour 2020. Il me serait difficilement acceptable demain de ne pas pouvoir aider un Gendarme par manque de trésorerie. Ce n’est pas le cas actuellement, mais il faut cependant faire connaître nos actions, tout en respectant bien sûr, la vie privée des familles aidées.
Dans nos démarches, nous devons toujours avoir à l’esprit les valeurs de notre association :
❤ Le courage, parce que parfois en face de certaines situations votre cœur se brise. Nous agissons en effet uniquement sur le volet humain.
❤ Le dévouement, car avec la vie, tout va bien, jusqu’à ce tout aille mal. Il n’y a pas de moments plus propices que d’autres quand arrive un malheur, nous nous devons d’être réactifs.
❤ La protection : continuer à protéger l’équilibre si fragile pour ceux et celles qui tous les jours, s’efforcent au quotidien à veiller de diverses façons sur notre sécurité et nos biens, parfois au péril de leur vie.
❤ L’écoute, car nous ne faisons pas que des aides pécuniaires : les soucis ne sont pas toujours d’ordre financier.
❤ L’entraide, valeur socle de l’association, mot qui rassemble nos valeurs humaines : c’est l’âme de Gendarmes de cœur. On ne peut agir et faire dans l’humain sans y mettre son cœur.
Quelles sont vos ressources ?
Outre les cotisations des adhérents, nos ressources sont issues principalement des dons de particuliers qui aiment leurs Gendarmes; des actions menées par des Gendarmes qui œuvrent dans un esprit d’équipe, de cohésion et d’entraide pour leur camarades en difficulté telle que la chorégraphie interprétée par des Gendarmes le 22 mai 2019 au stade Geoffroy Guichard et qui a rapporté 40 675 € à l’association.
«Pour terminer, il me semble important de tous vous remercier : officiers, sous-officiers, militaires du rang, acteurs sociaux, retraités de l’arme, réservistes actifs et citoyens, nos partenaires, nos parrains et marraines, les présidents d’associations avec qui je peux échanger, les nombreux civils, les membres de mon bureau et les délégués de l’association et enfin toutes les personnes qui œuvrent à mes côtés, qui font ce que nous sommes et pourquoi nous le faisons. Vous êtes tous des Gendarmes de cœur ! »
Seul on va vite, ensemble on va plus loin !
Merci, enfin à « La Voix du Gendarme » pour m’avoir donné la parole.
https://www.facebook.com/lavoixdugendarme/
J.T.D 08.Resp.Com.G.D.C.