JOURNEE NATIONALE D’HOMMAGE AUX HARKIS.
C’est aujourd’hui…….!
Cette journée a été instituée en reconnaissance des sacrifices consentis du fait de leur engagement au service de la France lors de la guerre d’Algérie.
Instituée par le décret du 31 mars 2003, cette journée donne lieu chaque année, à Paris, à une cérémonie officielle, dans la cour d’honneur des Invalides, en présence d’Autorités civiles et militaires, d’élus, ainsi que de représentants d’associations.
Près de 150 000 harkis ont combattu aux côtés de l’Armée Française contre les indépendantistes algériens.
En mars 1962, les accords d’Évian sont signés, les Français quittent alors l’Algérie et abandonnent les Harkis.
Nombre d’entre eux sont considérés comme des traîtres et exécutés par milliers.
Les 60 000 Algériens ayant réussi à fuir en métropole sont accueillis dans des camps isolés et insalubres.
Aujourd’hui, 57 ans après l’indépendance de l’Algérie, le 05 juillet 1962, ils seraient encore près de 9 000 anciens Harkis à vivre dans l’Hexagone.
Pour ces hommes âgés, l’amertume de l’exil reste vive et ils ne peuvent toujours pas retourner en Algérie pour mourir dans le pays de leurs ancêtres.
Ils souffrent de vivre dans un pays qui refuse de les reconnaître comme des Français à part entière alors que leur pays d’origine les considère toujours comme des « traîtres » à la nation et leur refuse jusqu’à l’entrée sur le territoire.
Aujourd’hui, notre Présidente va déposer une gerbe au nom des Gendarmes de Cœur à NANCY, au mémorial Désilles, en présence de nombreuses Autorités Civiles et Militaires.
Notre Ami Jean-Claude KADDOUR, Président de l’association Harkis 54 soldats de France, était présent avec Marilyn.
L’association des Gendarmes de Cœur, participe aujourd’hui à ces différentes cérémonies organisées partout en France.
J.T.D.08.Resp.Com.G.D.C