PENSEES AUX FAMILLES DES GENDARMES ENDEUILLEES.

Trois gendarmes ont été tués et un quatrième blessé par un forcené dans un hameau isolé près de Saint-Just (Puy-de-Dôme) dans la nuit de mardi à mercredi.

Les militaires, qui appartenaient à la compagnie d’ AMBERT (63), ont été blessés mortellement par arme à feu par un homme de 48 ans, alors qu’ils tentaient de porter secours à une femme, victime de violences conjugales, ayant trouvé refuge sur le toit d’une maison.

L’association des Gendarmes de Cœur présidée par Marilyn L, le bureau, les délégués et sympathisants, présentent leurs condoléances attristées aux familles de ces Gendarmes, ainsi qu’à l’ensemble de leurs collègues.

J.T.Resp.Com.G.D.C.