L’ACSPMG,(Association des Collectionneurs pour la Sauvegarde du Patrimoine de la Maréchaussée à la Gendarmerie).

Elle s’est donnée pour mission de recenser toutes les sépultures, tombes, caveaux et cénotaphes des Gendarmes morts en service durant l’insurrection de décembre 1851.

La première a été localisée au cimetière de CUERS (83).

Il s’agit de la tombe du Brigadier Augustin LAMBERT, chef de brigade de CUERS, assassiné le 05 décembre 1851 alors qu’il allait défendre le maire de la commune pris à partie par les insurgés.

Cette tombe à concession perpétuelle est entretenue et fleurie par le Souvenir Français.

Récemment, les Gendarmes de CUERS et le Souvenir Français ont rendu un hommage à ce Brigadier, dans un souci de devoir de mémoire.

L’A.C.S.P.M.G va poursuivre son minutieux travail afin de recenser d’autres sépultures.

Leur action étant de procéder à la rénovation des lieux de mémoire et de souvenir de ceux qui, dans l’exercice de leur fonction ont défendu avec courage l’Ordre et la Loi.

Pour rappel, les événements de décembre 1851 est un coup d’État contre le Peuple.

Le coup d’État du 2 décembre 1851 est un événement en grande partie oublié. Encore plus méconnue et oubliée la résistance qu’opposèrent quelques dizaines de milliers de républicains à ce coup d’État.

La commémoration de la résistance au coup d’État est inscrite officiellement dans les célébrations nationales.

J.T. Resp.Com.