La paralysie cérébrale est la déficience motrice la plus courante chez l’enfant. Elle touche 17 millions de personnes dans le monde, dont 125 000 en France ; soit une naissance sur 450.
Qu’est-ce que la paralysie cérébrale ?
Ce handicap est causé par des lésions irréversibles sur le cerveau du fœtus ou du nourrisson. Elles résultent de la destruction de certaines cellules du cerveau en développement et provoquent un ensemble de troubles du mouvement ou de la posture, accompagnés de difficultés cognitives ou sensorielles.
La journée mondiale de la paralysie cérébrale
Lancée en 2012 par Cerebral Palzy Alliance (Australie) et United Cerebral Palsy (États-Unis), la journée mondiale de la paralysie cérébrale est organisée tous les ans le 6 octobre. Son but est d’expliquer au grand public en quoi consiste cette maladie, afin de changer le regard porté sur les personnes touchées, de développer des projets et de trouver des financements pour la recherche.
Une amélioration
En France, la paralysie cérébrale recule de 2% par an, et ce depuis 10 ans. Cette amélioration est due à une meilleure prise en charge des nourrissons à risques.
Manu