77 - DÉCEMBRE 2015

QUELQUES NOUVELLES DE VALENTIN Voici quelques nouvelles de notre courageux petit Valentin que nous

suivons depuis l'âge d'un an. Il a bien grandi et est devenu un très

beau petit garçon. Son état de santé reste toutefois assez préoccu-

pant et mène sa famille à l'épuisement total.

L'année fut chargée pour notre petit loulou.

En effet, les multiples hospitalisations pour des problèmes respiratoires, des déshydratations et bien d'autres et les interventions chirurgicales (gastrosto- mie, stomatologie) ont rythmé l'année 2015.

Est-ce que cela a changé quelque chose ? On aimerait tellement dire oui . Certains actes de la vie courante sont plus faciles alors que d'autres ne le sont pas. Une des nombreuses conséquences de la pathologie de Va- lentin est le sommeil. Il n'a pas de sommeil régulier; le jour ça va à peu près et la nuit, il se transforme tel un petit loup-garou. Ce qui entraîne des nuits extrêmement difficiles alternant les crises de douleur et de pleurs donc il ne dort pas ou très peu. Et Laureen, la grande sœur, dans tout ça, est fati- guée comme ses parents peuvent l'être. Ils sont épuisés et c'est peu de le dire.

Une attente interminable et un combat quotidien pour une bonne prise en charge

Alors que faire ? Demander de l'aide à des spécialistes à Necker ? Réponse de Necker : cela concerne Trousseau mais on n'a toujours pas de réponse. Aller consulter un centre de prévention de trouble et du sommeil/ on attend toujours qu'il nous réponde ! Trouver une place dans un centre spécialisé : il n'y a pas de place car pas de centre. Trouver une place dans un centre de jour pour lui faire faire des activités : il n'y a pas de place.

Alors, prenons le taureau par les cornes [c'est ce que l'on fait au quoti- dien], on essaie de mettre en place des activités pour Valentin et c'est là que se pose le problème : le temps (et oui, on travaille tous les deux), les activités

adaptées (piscine, elles ne sont pas adaptées, éveil musical on cherche encore, gym adaptée on n'a pas trouvé). A côté de cela, je ne vous parle pas des tracas causés par les dossiers administratifs pour la prise en charge ou pas de Valentin.

Quand on lit ces quelques mots, vous aurez l'impression d'avoir à faire à une famille découragée. Et bien non ! On est fatigué mais on se bat. Valentin le mérite. Même s'il est difficile de le gérer au quotidien, il a une bouille d'ange.

Les manifestations s'enchainent pour le bien-être de Valentin

Et puis, il y a l'association Un sourire pour Valentin , association qui vient en aide à ce petit bout d'chou. Le 12 avril 2015, nous avons organisé un loto qui fut une vraie réussite et l'argent récolté sert dans l'achat de matériel de Valen- tin. De plus, on n'a pas oublié les Gen- darmes de Cœur puisque nous avons remis ce jour-là un chèque d'un mon- tant de 1300,00 euros à Yves Dumont, délégué de l'association.

Quel avenir pour l'association ? On va organiser une soirée Country, un trail adulte et une course avec parcours d obstacles pour les enfants, les « Va-

lentin du Rock », festival de musique en octobre 2016 (nous avons la confirma- tion d'un groupe très, très populaire en France) et un loto. Nous avons du pain sur la planche mais Valentin sait pou- voir compter sur ses amis.

Je profite pour remercier tous ceux qui soutiennent l'association, la nounou de Valentin qui fait un travail extraordinaire et les filles de la pédiatrie de Falaise.

Voilà les amis, c'était les dernières nouvelles de Valentin. On compte sur vous et encore plus pour soutenir les Gendarmes de Cœur. Bravo Michel et à toute son équipe pour le bonheur que vous distillez auprès des enfants.

Article Cyril MEVEL

N'hésitez à venir visiter la page Facebook dédiée à Valentin : facebook.com/unsourirepourvalentin

300 personnes au loto des Vikings Plus de 300 personnes ont parti- cipé dimanche après-midi au loto des Vikings organisé au Forum de Falaise pour l association Un sourire pour Valenti n et animé par Nicolas Alenno. Parmi les principaux lots, figuraient un sé- jour d une semaine au mois de juillet en mobil-home dans un camping 4 étoiles au bord de la mer, une cafetière à dosettes ou encore un abonnement d un an of- fert par notre journal.

Yves Dumont, délégué départe- mental de l association Gen- darmes de Coeur a reçu à cette

occasion un chèque de 1300 euros de Cyril Mével, le père de Valentin, atteint d une hypoplasie ponto-cérébelleuse, pour qui l as- sociation dont l objectif est de lui apporter une aide matérielle, mo- rale et financière, avait organisé ce loto.

L association Gendarmes de Coeur est une association civile intervenant dans toute la France qui a pour but de venir en aide aux gendarmes malades ou blessés en service, à leurs enfants ou à leurs veuves rappelle Yves Du- mont. Elle est actuellement pré-

sidée par Michel Scat qui exerce en Moselle. Depuis sa création à la fin de l année 2005, elle a déjà reversé plus de 600 000 euros .

Yves Dumont, délégué départemental de Gendarmes de Coeur a reçu un chèque de 1 300 euros de Cyril Mével.

revue montee 2015:Mise en page 1 30/11/15 08:22 Page77