49 - DÉCEMBRE 2015

Des effets secondaires importants

Les conséquences du traitement ef- frayent Sandrine et Olivier. Encore faut-il que son corps supporte tous ces médi- caments dont les effets secondaires sont très dangereux. Titi va être suivi toute sa vie pour des éventuels pro- blèmes cardiaques. Il y a des risques sur sa croissance, sa stérilité, ses reins, etc

Tout cela nous fait peur mais il y a qu une chose qui nous fait tenir, qu il s en sorte et que son corps supporte toutes ces agressions, qu il se batte pour vivre et le reste on s en moque. Nous avons essayé de préserver nos trois autres enfants jusqu aux grandes vacances, seule la famille et les amis très proches sont mis au courant nous confient Sandrine et Olivier.

La première cure de chimiothérapie se passe relativement bien, Thibault perd peu à peu ses cheveux mais les effets

secondaires des corticoïdes le rendent très agressifs et sans aucune satiété : il pourrait manger du matin au soir. Grâce à une surveillance constante, Thi- bault restera dans sa courbe de poids et ne prendra que deux kilos. Malgré des crises de colère, il supporte tant bien que mal et avec beaucoup de courage tous les désagréments liés à son traite- ment.

Des aller-retour fréquents entre l hôpital et la maison

Les médecins autorisent Thibault à ren- trer pour quelques jours à son domicile et là malgré les aller-retour très fré- quents à l hôpital de jour, la famille au complet peut enfin se retrouver et profi- ter de chaque moment passé ensemble.

Quentin, Manon et Aurore font bloc au- tour de Thibault. Ils sont tous constam- ment ensemble, Titi est boosté et entouré comme jamais. Les trois grands ont bien compris que leur petit frère était malade qu il allait devoir se battre pendant de longs mois contre une mala- die très agressive. Ils font tout leur pos- sible pour aider et s occuper de leur petit frère. C est vraiment des moments magiques. Ils dégagent une force à qua- tre qui touche beaucoup Sandrine et Oli- vier.

Enfin de bonnes nouvelles

Les résultats du second prélèvement de moëlle sont bons, la maladie est en ré- mission mais c est un peu lent mais dans les marges.

La deuxième phase du traitement dé- marre, là le corps de Titi souffre, il n ar- rive plus à manger, il doit être nourri par perfusion. Son cœur et ses reins ont un peu de mal à suivre. La fièvre s installe également pendant quelques jours et les antibiotiques sont mis en place.

Les parents de Thibault ont décidé de rester auprès de lui et toute la famille passe les grandes vacances dans la Maison au Fond du Cœur à côté de l hô- pital. Thibault sait et sent que sa famille est proche de lui, même s il est en

Quentin, Manon et Aurore

font bloc autour de Thibault.

Ils dégagent une force à quatre qui

touche beaucoup Sandrine et Olivier.

revue montee 2015:Mise en page 1 30/11/15 08:21 Page49