23 - DÉCEMBRE 2015

Lucas a été opéré en urgence le 14 octobre 2014

A leur retour, Christelle et Lionel ont rencontré l orthopé- diste qui suit Lucas annuellement. Celui-ci a vu les radio- graphies réalisées en juillet 2014 et a constaté que Lucas avait une subluxation de la hanche à droite. Il a expliqué aux parents que cela arrivait régulièrement chez les en- fants atteints de cette maladie. Il nous conseille une sur- veillance puis de refaire une radiographie en début d année pour voir l évolution. Il prévoit une intervention assez lourde pour Lucas avec une immobilisation au lit pendant au minimum 45 jours avec un plâtre au niveau du bassin et de la jambe droite. De ce fait, Les parents ont contacté le docteur NAZAROV de Barcelone qui leur conseille de réopérer Lucas afin de libérer les adducteurs fémoraux. Lucas a été opéré en ur- gence le 14 octobre 2014, l opération s est bien dérou- lée. La myoténofasciotomie sélective et fermée (3ème

phase) a été réalisée également sur différentes parties du corps soit 30 points au total (visage, bras, dos, jambes et pieds). Actuellement, Lucas va bien, mais il faut atten- dre pour voir le résultat au niveau de sa jambe droite. Lucas est actuellement au repos jusqu à fin décembre.

Encore de la nouveautés pour Lucas

Deux appareils dentaires ont été posés depuis fin juin afin de réduire son importante béance qui le gêne énormé- ment. A ce jour, nous constatons d importants résultats. Un nouveau séjour aux USA pour des séances de Biofeed- back sera programmé en 2015.

Lionel et Christelle DEBRAY

QU EST-CE QUE LE BIOFEEDBACK Au sens large, la rétroaction biologique ou rétrocontrôle bio- logique ou le biofeedback est un ensemble de techniques principalement relatives à la bioélectricité pour la mesure de fonctions organiques, basées sur la visualisation, avec des appareils électriques, des signaux physiologiques d'un sujet conscient de ces mesures. Plus précisément, il y a biofeedback lorsque le sujet en question peut contrôler les fonctions organiques mesurées, soit volontairement (par exemple, d'après les résultats et pour corriger un stress) ou involontairement (par exemple, après un changement d'état psychologique tel que la survenue d'un stress). Le mot vient de l'anglais feedback (action en retour ou rétro- action). Le neurofeedback (NFB), aussi appelé neurothérapie, neurobiofeedback ou biofeedback EEG (EEGBF) est une technique théra- peutique qui montre à l'utilisateur en temps réel l'activité de ses ondes cérébrales, mesurées par des électrodes placées sur le cuir chevelu, sous la forme d'une image, d'un son. Cette technique est dérivée de la psychophysiologie clinique et des Thérapies cog- nitives et comportementales en utilisant le principe du conditionnement opérant. Le principe général est celui du renforcement positif , c'est à dire de favoriser une activité cérébrale correspondant à la cible thérapeutique. Toute la difficulté du neurofeedback réside dans la détermination d'une cible thérapeutique susceptible d'améliorer le patient. Le neurofeedback est une procédure sans douleur et non-invasive. En stimulant le cerveau, de la même façon que vous stimulez le corps en faisant de lʼexercice physique, vous pouvez aider le cerveau à apprendre à mieux fonctionner. Par exemple : un meilleur fonctionnement du cerveau peut améliorer la qualité du sommeil. Quand on dort plus efficacement, on est plus alerte pendant le jour. Le neurofeedback peut aider à gérer le stress et la dépression, et des syndromes comme la migraine ou la douleur chronique. De plus, lʼentraînement par neurofeedback peut être utile dans certaines pathologies spécifiques, comme des convulsions, des traumatismes et accidents vasculaires cérébraux, le Trouble Déficitaire de l'Attention avec ou sans Hyperactivité, et lʼautisme. Dans ces exemples le patient ne se débarrasse pas du problème mais organise simplement le cerveau pour fonctionner mieux dans le cadre des dommages ou de la perte existants.

sources Wikipédia

revue montee 2015:Mise en page 1 30/11/15 08:19 Page23