22 - DÉCEMBRE 2015

Dernières nouvelles de Lucas DEBRAY

Acquisition d un fauteuil roulant en février

Voilà une évolution importante pour Lucas. Avec ses pa- rents, ils procèdent aux tests d un fauteuil roulant. Pour Lucas, les premières minutes sont très crispantes dans leur rue, mais après quelques minutes le petit gars se dé- tend pour commencer à faire le petit fou et fait l inverse de ce que ses parents lui demandent car il se sent enfin libre et pour montrer qu il a le contrôle. Lucas a com- mencé à utiliser son fauteuil électrique fin mai pour lui donner une certaine autonomie, qui pour l instant reste en cours d acquisition. Lucas utilise le fauteuil essentiel- lement à l extérieur pour son apprentissage et lors des entraînements.

La Méthode Tomatis en mars et en juin

Lucas débute la méthode Tomatis. Durant deux semaines et demie, Lucas écoute des morceaux de Mozart et de chants grégoriens pour une rééducation par l oreille in- terne. A la fin de la première session Lucas supporte beaucoup mieux le bruit autour de lui mis à part les son- neries des téléphones qu il n aime toujours pas et qui le font sursauter. Lucas a effectué une deuxième session de deux semaines et demie de méthode TOMATIS. Ces nouveaux sons ont une fréquence audio différente pour l oreille interne. Lionel est très surpris de voir son fils content et supporter le casque sur les oreilles. Pour la première fois, Lucas commence des mots tels que je veux envie jouer .

Une quatrième session de biofeedback

Lucas est retourné à Miami du 1er au 28 août 2014 pour une quatrième session de biofeedback. A l arrivée, l équipe a trouvé que Lucas avait beaucoup progressé depuis l an passé. Il tient mieux sa tête et a de la force au niveau du dos alors qu il n en avait pas beaucoup. Pendant ce séjour, Lucas a rééduqué sa tête, le bas et le haut du dos, les abdominaux (nouveauté), les fesses, les cuisses et les bras. Lucas avait une séance chaque matin et une séance l après-midi 1 jour sur trois. Durant ce séjour, Lucas est allé à la mer tous les jours pendant une heure pour le renforcement musculaire du dos. Après une dizaine de jours, il nous a demandé le re- trait de sa têtière, car il se sentait capable de la tenir, même si c était dur en fin de journée. A la fin du séjour, Lucas avait fait d énormes progrès et a reçu les compli- ments de ses thérapeutes. Lucas est rentré en France avec un corset souple de maintien afin de l aider à contrô- ler sa posture, ce qui est très agréable pour lui et des conseils de rééducation pour tous les jours à la maison.

revue montee 2015:Mise en page 1 30/11/15 08:19 Page22