98 - DÉCEMBRE 2015

UNE REVUE TRÈS PRATIQUE Confronté à cette situation particulièrement traumatisante, le gendarme Hervé PRESLES se lançait à la recherche de ren- seignements en mesure de lʼinformer sur la maladie de son fils, les évolutions potentielles, les traitements existants ou encore les meilleurs spécialistes pour cette affection. Il était ainsi amené à consulter avec la plus grande attention la revue GENDARMES DE COEUR qui se révélait être une mine de précieuses informations bien rassurantes. Il contactait également le président Michel SCAT qui lui pro- diguait des conseils complémentaires et qui conservait le lien avec la famille PRESLES pour mieux connaître lʼévolution de la maladie du jeune Benjamin.

LA REMISE DE DON Mardi 7 juillet 2015, monsieur Michel SCAT, président de lʼas- sociation GENDARMES DE COEUR se déplaçait spécia- lement pour rencontrer la famille PRESLES. Cette rencontre officielle se déroulait dans les locaux de la compagnie dʼYs- singeaux, sous la haute présidence du Colonel REUL, com- mandant la Région de Gendarmerie dʼAuvergne. Etaient également présents le Lieutenant-Colonel PATOUX comman- dant le Groupement de la Haute-Loire, le Chef dʼEscadron BELTRAN commandant la compagnie, son second le Capi- taine MENAUT, le Lieutenant DUVIVIER commandant la com- munauté de brigades de MONISTROL SUR LOIRE ainsi que plusieurs des camarades de travail du gendarme PRESLES en provenance de toutes les unités de la compagnie. Madame SIVARD, assistante sociale du département était également parmi les invités à cette réunion. Pour lʼoccasion, madame CHAVANON, sous-préfète de lʼar-

rondissement dʼYssingeaux et monsieur GALLOT maire dʼYs- singeaux avaient aimablement répondu à lʼinvitation qui leur avait été faite et honoraient également cette réunion de leur présence. Le Colonel REUL prenait la parole pour saluer le courage de la famille PRESLES dans cette épreuve et souligner lʼindis- pensable utilité des valeurs de solidarité et dʼesprit de corps qui prévalent dans notre Institution, avant de laisser la parole à Michel SCAT. Le président SCAT rappelait les conditions ayant conduit à la naissance de lʼassociation, le sens quʼil lui donnait au service des gendarmes dans la difficulté, avant de parrainer Benjamin PRESLES avec la remise officielle dʼun don dʼun montant de 5.000 euros. Cette somme est dédiée à soulager économi- quement la famille PRESLES et à permettre à Benjamin de poursuivre ses études dans les meilleurs conditions. Le gendarme Hervé PRESLES sʼadressait ensuite à lʼensem- ble de lʼassemblée pour remercier ses chefs et ses cama- rades pour le soutien et la sympathie dont ils lui avaient témoigné tout au long de cette épreuve et remerciait monsieur SCAT pour ce geste de générosité désintéressé. Cette occasion a ainsi permis à monsieur SCAT et son fidèle Fabrice, homme de lʼombre mais néanmoins indispensable partenaire au sein de lʼassociation, de découvrir la Haute- Loire et plus particulièrement la capitale aux cinq coqs (ap- pellation de la ville dʼYssingeaux). Nous ne doutons pas quʼils auront eux aussi apprécié les quelques moments passés en terre Altiligérienne avec ici aussi des femmes et des hommes de cœur qui a lʼinstar de bien dʼautres, devraient rapidement rejoindre les rangs de lʼassociation.

CEN Didier BELTRAN

revue montee 2015:Mise en page 1 30/11/15 08:23 Page98