6 - DÉCEMBRE 2014

Gendarmes de cœur.

Voilà assurément une devise et un état que nous partageons tous, que nous soyons d'active, de réserve, personnels civils, ou amis de la gen- darmerie. Mais au-delà des mots, mettons-nous notre parole et nos actes à l'unisson ?

Face à cette question, notre ami Michel SCAT, Président de l'association « Gendarmes de cœur », nous propose une réponse simple : l'entraide, le soutien, le réconfort, l'amitié.

Je peux témoigner de son engagement personnel, de sa compassion et de ses capacités d'action. J'ai découvert, dans des moments particuliè- rement difficiles vécus par mes personnels ou leurs familles, sa simpli- cité et sa grandeur d'âme.

Tout cela, finalement, nous renvoie à notre propre positionnement : sommes-nous attentif à l'autre ; sommes-nous juste dans notre vision de la difficulté rencontrée par autrui ; déployons-nous tous les moyens pour lui venir en aide ?

Le courage ne doit pas être un vain mot. Assurément, voilà encore une nouvelle leçon de vie que Michel SCAT nous rappelle à dessein.

Meurtri dans sa chair, il sait dépasser sa blessure physique pour rayon- ner par l'action et par l'esprit. S'investissant à merveille dans la prési- dence de son association, il sait la faire rayonner et lui donner force.

Du courage, il en faut pour être gendarme, pour « encaisser les coups », pour être au service des autres. Il en faut aussi pour traverser les épreuves de la vie. Et c'est bien à cet instant clé où tout bascule que la notion de « Gendarme de cœur » prend tout son sens.

Si Michel SCAT nous délivre un dernier message, c'est bien celui-là : être prêt. Nous le sommes en permanence dans notre activité quotidienne. Mais à travers l'adhésion à son association, nous pourrons développer plus en avant la solidarité qui fait la grandeur de notre institution.

Aussi, renouvelant tout mon soutien aux « Gendarmes du cœur », je vous invite tous, personnels d'active, en retraite, de réserve, personnels civils ou amis de la gendarmerie, à rejoindre son association et faire vivre l'es- poir pour tous ceux d'entre nous qui en ont besoin.

Par le général de brigade François-Xavier Bourges, commandant la région de gendarmerie de Basse-Normandie, commandant le groupement de gendarmerie départementale du Calvados

revue montee:Mise en page 1 21/11/14 09:57 Page6