18 - DÉCEMBRE 2014

C'est parce qu'il est amoureux de sa maman ! "

La jeune mère était préoccupée par l'at- titude de son enfant et s'en est ouverte, le soir même à la puéricultrice qui était passée la voir. Sandrine lui a dit : " il a quelque chose de différent dans le regard !". L'infirmière spécialisée lui a répondu : " ce n'est rien Madame, s'il a ce regard, c'est parce qu'il est amoureux de sa maman ! " Et voilà, à partir de ce jour, un long com- bat a commencé pour que cette maman puisse se faire entendre par le monde médical.

Hospitalisé à 25 jours de vie

Depuis la naissance d'Enzo et durant sa première année, rien ne va !

Le nouveau-né a été hospitalisé pour la première fois à 25 jours de vie. Un après midi, au lever de sa sieste, Sandrine re- marque que la fontanelle de son bébé est bombée. Elle le conduit de suite aux ur- gences où des examens, dont une ponc- tion lombaire, ont été pratiqués. Mais les résultats n'apportent aucune réponse, Tout est normal, Enzo n'a rien!

Un début de vie bien difficile

Durant le premier mois Enzo a pris qua- tre cents grammes, au cours du second mois la prise de poids est de cent grammes et au troisième mois elle n'est que de 20 grammes. Sandrine allaitait son bébé qui vomissait après chaque repas et régurgitait beaucoup entre les té- tées. Pour couronner le tout, le nourrisson ayant un transit extrêmement rapide, tout ce qu'il ne rendait pas était aussitôt éli- miné par les voies urinaires et les selles.

Les parents d'Enzo sentaient bien que tout cela n'était pas normal et principale- ment son manque de prise de poids. Un jour d'avril, alors que Mickaël, le père de

famille, était en OPEX en HAITI, Sandrine se rend à l'hôpital et exige qu'on lui donne des réponses quant à l'état de santé de son fils. Pourquoi cet enfant si bien por- tant à la naissance était-il dans un tel état? Pour quelle raison maigrissait-il à vue d'œil et ne gardait-il aucun repas dans l'estomac?

L'équipe médicale que Sandrine a ren- contrée lui a demandé de ne pas être hys- térique et d'arrêter de faire des comparaisons avec son fils ainé qui était alors âgé de deux ans et demi ! Cepen- dant des examens sont tout de même ef-

fectués et il est apparu qu'il y avait bien un souci. Enzo était allergique aux pro- téines de lait de vache (PLV). Sandrine a immédiatement cessé tout apport en PLV dans l'alimentation d'Enzo et a arrêté l'al- laitement deux mois plus tard. Le nou- veau-né sera alors alimenté avec un lait infantile adapté à sa pathologie et dormira attaché sur un matelas médicalisé Pro- clive incliné à 30°.

Le bébé de Sandrine et Mickaël n'en a pas fini avec les ennuis de santé car en parallèle il a également des problèmes ORL.

revue montee:Mise en page 1 21/11/14 09:58 Page18