14 - DÉCEMBRE 2014

Suite à un premier traitement chimio- thérapique, Nolwenn rechute une pre- mière fois, entrainant un second traitement chimiothérapique. A Noël de l'année 2011, la maladie récidive de plus belle et les médecins considèrent Nolwenn comme condamnée car sa moelle osseuse ainsi que son liquide

céphalorachidien étant également contaminés. Il est alors décidé la pres- cription d'un troisième traitement chi- miothérapique, préparant à une greffe de moelle osseuse. Celle-ci sera effec- tuée le 13 mars 2012. Presque deux ans après, on peut considérer que cette opération est une réussite.

Depuis février 2011, Nolwenn se bat contre le cancer des ganglions lymphatiques.

EN FAVEUR DE

NOLWENN

revue montee:Mise en page 1 21/11/14 09:58 Page14