111 - DÉCEMBRE 2014

LA GENDARMERIE MA PASSION

Après en avoir fait la promesse à mon père avant sa disparition prématurée, en- dosser la carrière de gendarme est de- venu le but de mon existence.

La vie m en a malheureusement retiré l occasion, je n ai jamais actualisé ce désir à cause de mon handicap.

Issu d une famille de militaires, il m était naturel de faire carrière au sein de cette belle institution, mais il y a une trentaine d années le destin en a décidé autre- ment.

A la suite d une violente agression phy- sique qui m a plongé dans une cécité to- tale mais temporaire, tous mes espoirs de rentrer dans les rangs de la Grande Famille ont définitivement été ruinés puisque je n ai retrouvé la vue que de façon très réduite.

Je compte cependant au sein de cette institution, de solides amitiés aussi bien dans les rangs des sous-officiers que des officiers et officiers supérieurs. C est grâce à des amis et relations au

sein de la gendarmerie que j ai com- mencé en 1995 à collectionner les véhi- cules miniatures. Depuis, je n ai cessé ma quête de toutes sortes d objets ayant servi dans la gendarmerie dont certains acquis avec beaucoup de pu- gnacité.

Ainsi, au fil des années j ai créé un petit musée avec les 2000 pièces de ma col- lection très hétéroclite se composant d'insignes, d'objets de communication en passant par les écussons, fanions, li- vres, uniformes, matériel réformé, etc.

Si parmi vous, chers lecteurs, il se trouve des gendarmes qui sont en pos- session de tels objets, de tenues ou toutes autres choses ayant trait à la gendarmerie et dont ils ne veulent plus, n'hésitez pas à me contacter car je suis preneur. Merci d'avance à tous ceux qui se manifesteront.

J ai souvent exposé avec le C.I.R. de METZ lors de diverses manifestations où leur présence était sollicitée notamment à la Foire Internationale de Metz où, lors des Journées Portes Ouvertes de la gendarmerie ou encore si un escadron mobile ou une compagnie faisait appel à moi.

A la demande de plusieurs amis gen- darmes, j'ai entrepris de créer l'associa- tion Gendarmes de Cœur qui a vu le

jour le 27 décembre 2005. Depuis sa création, je me suis consacré entière- ment à la cause des familles de gen- darmes ayant besoin d'un soutien tant moral que financier. Pour information, nous avons reversé 617 412 euros d'aide directe à ces familles. J'ai eu la chance de vivre des moments intenses de partage et d'échange, tellement riches en émotions que mon combat pour les militaires de la gendarmerie s'en est trouvé renforcer.

Ma motivation principale, à l'heure ac-

tuelle, est le bien-être des familles que je parraine et quand je parle de bien- être , j'essaye d'apporter mon soutien à tous les membres de ma famille car l'argent ne fait pas tout.

Michel SCAT

revue montee:Mise en page 1 21/11/14 10:03 Page111