Remise de chèque au Gendarme de réserve André DELORME

Le 4 Avril 2009 à Maisons-Alfort

Beaucoup d'émotion et une belle surprise ce 4 avril 2009 pour notre camarade et ami le gendarme de réserve André DELORME victime d'une agression le 7 février 2007  et qui est resté lourdement handicapé puisque son état de santé ne lui permet plus que de se déplacer qu'en fauteuil roulant. André qui ne peut plus exercer d'activité professionnelle et a du quitter l'ile de France pour s'installer en province.
C’est  sur la proposition, du gendarme de réserve David BOUTRON  affecté à l’escadron 134/1 et délégué de l'association Gendarmes de Cœur en Seine et Marne, que le Président de l'association Michel SCAT son épouse Laurence notre Trésorière, le Vice président Pierre FRAISSE retraité de l'arme et son épouse, Luc LE TELLIER délégué de l'Eure et le capitaine (R) Alain CHALET délègue du Finistère que  nous nous sommes retrouvés au cercle Mixte de la FGMI (Force de gendarmerie Mobile et d’intervention d’Ile de France) de MAISONS ALFORT.
C’est par tous ses chefs et camarades de la réserve opérationnelle  parmi lesquels le Colonel (R) Gérard CHOPLIN conseiller réserve de la FGMI, du Colonel (R)  Christian MONDOLOT, du LCL(r)  Alexandre FALCK conseiller réserve du groupement III/1 , du capitaine THOURET chef de la section défense-ordre public, du Capitaine (R) Séverine DINGHEIM  de l’escadron 124/1, du Major (R)Jean Paul MORDACQ de l’escadron 134/1 conseiller réserve Sous Officier et secrétaire général Adjoint de l’ANORGEND, de l’Adjudant Chef(r) Noel Gauthier du groupement 77 et membre de l’association  qu’André et sa famille sera accueillis .
Après quelques mots  du Colonel(r)Gérard CHOPLIN, du Capitaine (r) Séverine DINGHEIM, Michel SCAT Président de l'association Gendarmes de cœur remet un chèque de 10 000 euros afin de lui venir en aide. Cette intervention fut saluée unanimement par les personnels présents, officiers sous officiers et militaires du rang durant le traditionnel vin d'honneur où chacun a pu converser avec les divers membres de l'association. De nombreux liens se sont tissés entre toutes les personnes présentes afin de continuer à apporter à André outre l'aide financière, un soutien moral...
L’Association gendarmes de cœur tient à remercier par son soutien le Général Alain GIORGIS  Commandant de la Force de gendarmerie mobile et d’intervention d’Ile de France et tous les personnels du Cercle Mixte de Maisons Alfort.

Reportage photos

Photos de l'Adjudant David Udovc

Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Photos de Benoït Pitre

Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo  

Photos du Gendarme de réserve Frédéric MARTIN

Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo

Photos du Capitaine de réserve Alain CHALET

Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Photo Photo Photo

Un nouveau drame

André Delorme

L’association « Gendarmes de Cœur » décide de venir en aide à la famille du gendarme de réserve André DELORME devenu hémiplégique suite à une violente agression dont il fut victime.

Informée par le gendarme de réserve David BOUTRON du 134/1(délégué de l’association en région parisienne 77) de la situation financière précaire de la famille du gendarme André DELORME, une somme de 10 000 € lui sera prochainement remise par l’association « Gendarmes de Cœur » lors d’une cérémonie sous l’égide du  Colonel Gérard CHOPLIN et du Capitaine Séverine DINGHEM.

Une agression qui tourne en tragédie

C’est le 7 février 2007 que  le gendarme de réserve André DELORME appartenant à la L.G.M.I.F du 119/1 fut sauvagement agressé sur son lieu de travail par trois individus. Malgré l’intervention rapide de Jean-José HELLIN un ancien du 124/1 et de sa collègue de travail, André du être emmené d’urgence à l’hôpital où les médecins constatèrent un écrasement de la carotide. Evacué à l’hôpital Sainte Anne durant la nuit qui suivie et après plusieurs jours de doute quant à sa survie, André s’en sortira hémiplégique du coté gauche mais ses jours ne sont plus en danger.

Aujourd’hui, l’état de santé d’André est stabilisé, il a été déclaré invalide à 70% par les experts judiciaires et à 80% par la sécurité sociale. Son handicap l’oblige à se déplacer en fauteuil roulant et ne pouvant rester seul chez lui il doit faire l’objet d’une surveillance de chaque instant.

Comme l’on peut l’imaginer, cette situation est loin d’être idéale pour permettre à son épouse Isabelle de trouver un emploi stable ce qui complique d’autant plus la situation lorsque l’on sait que la rente d’André n’est que de 1 000 euros, somme bien loin d’être suffisante pour couvrir le coût d’une assistance à domicile en plus des frais de vie  de toute une famille de 4 enfants.

André DELORME

Entré en gendarmerie en octobre 1985 pour effectuer le service national au centre d’instruction des gendarmes auxiliaires (CIGA) de Tulle, André DELORME est affecté en février 1986 au PSIG de STRASBOURG et en sort le 26 septembre 1986.

Il signe son entrée dans les réserves en septembre 2000 et rejoint la L.G.M.I.F. en février 2001, au premier peloton du 124/1. Il devient sous officier de réserve avec la mention ’’bien’’ en juin 2004 et prend la par la suite un poste de chef d’équipe au sein du 119/1. Il obtient la médaille de bronze des services militaires volontaires (MSMV) en février 2005 et la médaille de bronze de la défense nationale en avril 2006.

Dans le civil, André exerce la profession de gardien d'immeuble dans une société d'HLM en Seine-et-Marne, où aura lieu son agression.

André DELORME a 40 ans, il est marié et a 4 enfants.

L’association remercie le Colonel Gérard CHOPLIN et le Capitaine Séverine DINGHEM de lui avoir communiqué ces informations.